Vous êtes ici : Accueil - Mythologie et Légendes - Dalida : une vie en Egypte
Dalida : une vie en Egypte

Dalida : une vie en Egypte

Tout comme Claude François ou Georges Moustaki, la célèbre chanteuse Dalida est elle aussi née en Egypte avant de venir faire carrière en France. Au delà de tout ce que l’on connaît du personnage de Dalida, voici son histoire égyptienne.


Dalida : de la ville du Caire aux music halls parisiens

Dalida

Dalida, de son vrai nom Yolanda Cristina Gigliotti est née de parents italiens au Caire, dans le quartier pauvre de Choubra, aux portes de la capitale égyptienne.
C’est son père violoniste et premier violon à l’Opéra du Caire qui lui donnera la fibre musicale en l’emmenant dans les coulisses de son travail quotidien.

Malgré un problème de strabisme survenu lors de son enfance, la jeune Dalida souhaite mettre son physique en avant pour réussir : après avoir été mannequin dans une maison de couture, elle s’inscrit et gagne le titre de Miss Egypte de l’année 1954. Cette même année, elle est repéré par le cinéma egyptien qui la fait tourner dans quelques films à petits budgets.
Pressée de faire carrière, la jeune Dalida décide alors de s’exiler vers la France et sa capitale parisienne, là-bas, la jeune actrice et mannequin se fera essentiellement connaître par la chanson grâce à un répertoire exotique ou italien…grâce à de bonnes rencontres et une bonne étoile, vous connaissez tous la suite de sa grande carrière et de son destin brisé.

Le retour de Dalida en Egypte

A l’occasion d’un tournage sur sa vie, Dalida retournera en Egypte, au Caire, sur les traces de son enfance et parle de l’Egypte et de sa famille avec émotion :

Dalida et Youssef Chahine : derniers souvenirs d’Egypte

Dalida ChahineAvant la fin de sa vie, Dalida souhaitant à nouveau jouer dans un film elle accepte sans hésiter la proposition du réalisateur égyptien Youssef Chahine pour tourner dans son nouveau film, intitulé le Sixième Jour. Ce film, tournée en langue arabe et sortie en salles en 1986 sera le dernier de Dalida. En effet, au retour de ce tournage, après plusieurs mois de dépression, Dalida se suicide le 3 mai 1987.

5 commentaires

  1. quelle femme !…

  2. Un beau résumé de la vie de cette légende tellement belle et touchante dans “le sixième jour”…

  3. très bel hommage

  4. Très intéressant!

Répondre

Revenir en haut de la page

The forecast for by Wordpress Weather