Le  Temple de Kom Ombo

Publié le Publié dans Sites Archéologiques

Bénéficiant d’un cadre somptueux, sur les rives du Nil, entouré d’une palmeraie luxuriante, le Temple de Kom Ombo est exceptionnel à deux titres : l’originalité de sa conception vouée à deux triades divines et l’incroyable modernité de ses bas-reliefs.
Temple dédié à deux triades

Le Temple de Kom Ombo, situé à 165 km au sud de Louxor, date de la dynastie ptolémaïque*. Sa construction fut lancée au début du IIème siècle avant notre ère par Ptolémée VI** (180-145 avant J.-C.) et se prolongea sous le règne d’autres Ptolémées dont Ptolémée XIII** (47 avant J.-C.) pour s’achever au IIIème siècle.

L’originalité du temple de Kom Ombo tient à sa conception bipartite. Consacré à deux triades divines, le temple prévoit deux entrées identiques, deux salles hypostyles et deux sanctuaires.

  • La partie gauche du temple est consacrée au dieu faucon « Horus l’Ancien »*, à la déesse Tasentnefret*, la « Bonne sœur », et au dieu fils Panebtaoui*, le « Maître des Deux Terres »
  • La moitié droite est dédiée au dieu crocodile Sobek*, à la déesse Hathor* et au dieu fils Khonsou*.

Une leçon de sciences

Le Temple de Kom Ombo offre un témoignage exceptionnel de l’étendue des connaissances scientifiques des Egyptiens de l’Antiquité.

Sur le mur d’enceinte, sont gravés d’incroyables scènes présentant des instruments chirurgicaux et médicaux. Scalpels, pinces et ciseaux nous parviennent dans leur incroyable modernité !

Il réserve aux visiteurs d’autres belles surprises comme les nombreuses momies de crocodiles qui raviront les grands comme les petits.

Le temple de Kom Ombo est un joyau de l’Egypte ancienne, Il constitue une étape incontournable de toute croisière sur le Nil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *